Chine : la colère du dragon jaune

Photographie : Eléonore HENRY DE FRAHAN     Textes : Aude RAUX    

Longbaoshan, un petit village de 900 habitants, situé à 75 kilomètres au Nord ouest de Pékin, vit au rythme des vents de sable qui emportent ses hommes. Déjà, 200 habitants sont partis à Pékin en quête de travail. La Chine est l’un des pays les plus touché par la désertification. Le quart du territoire est affecté et le désert gagne désormais ( lire plus ...)

Longbaoshan, un petit village de 900 habitants, situé à 75 kilomètres au Nord ouest de Pékin, vit au rythme des vents de sable qui emporte ses hommes. Déjà, 200 habitants sont partis à Pékin en quête de travail. La Chine est l’un des pays les plus touché par la désertification. Le quart du territoire est affecté et le désert gagne désormais chaque année plus de 2 500 kilomètres2. Dès le mois de mars, de gigantesques tempêtes se lèvent depuis le désert de Gobi, condamnant des éleveurs à laisser leur troupeau et des cultivateurs à quitter le sol devenu friable. Si la colère du « dragon jaune » est très ancienne, sa fréquence et sa violence ont considérablement augmenté sous l’effet du réchauffement climatique.