Du tourisme equitable pour un développement durable

Photographie : Jérômine DERIGNY    

Burkina Faso. Tourisme équitable. Un groupe de voyageurs passe 10 jours à Koïrézéna, village d'accueil de "Tourisme et Développement Solidaires". Koïrézéna est à une journée de route de Ouagadougou, au Nord, en zone Sahélienne.
Chaque année, à la saison touristique, les voyageurs sont attendus avec impatience par les villages d'accueil Burkina Faso. Tourisme équitable.
Tout au long du séjour, et à toute heure du jour et de la nuit, les danses sont des moments forts partagés avec tout le village.
En se promenant dans le village, les voyageurs peuvent, à leur rythme, aider les villageois dans leurs travaux quotidiens.
Michèle tente de faire comprendre à une villageoise qu'elle reviendra l'aider à la tombée du soleil pour la plantation de son potager.
Basé sur l'échange et la rencontre de l'autre, le séjour en village d'accueil donne l'occasion au voyageur de mieux connaître le quotidien des villageois.
Visite au sculpteur, pour lui passer commande de cuillères en bois.
François a découvert Koïrézéna il y a deux ans. Il s'était promis de revenir pour réparer la moto-pompe, en panne depuis plus de 10 ans…Cette année, elle marchera enfin !
Depuis plusieurs années, d'après une idée d'un groupe de voyageurs, les habitants de Koïrézéna constituent un recueil de leurs contes traditionnels, en français et en Songhaï. Ici, Michèle lit un conte aux enfants, qui réaliseront des dessins pour illustrer le recueil.
Michèle et François ont apporté des photos faites lors de leurs précédents voyages à Koïrézéna, qu'ils présentent aux villageois.
Avec l'aide de pharmaciens sans frontières, certains voyageurs ont apporté des médicaments et materiel pour le dispensaire.
Sous l'œil du pharmacien, Pilar aide à ranger les médicaments apportés. Contrairement aux médicaments génériques vendus à la pharmacie, ceux apportés par les voyageurs seront donnés aux malades nécessiteux.
Tout au long du séjour, et à toute heure du jour et de la nuit, les danses sont des moments forts partagés avec tout le village. Les villageois apprécient fortement que les voyageurs se melent à la fête.
Allumage des lampes du campement, qui, comme le reste du village, n'est pas éléctrifié.