Chaussures Germaine

Photographie : Guillaume COLLANGES    

Dans une cour de Belleville, caché derrière un immeuble, l’atelier de Germaine est un vestige de l’activité qu’il y avait, de l’après-guerre jusqu’aux années 80.
« Belleville, c’était la chaussure » aime se souvenir Germaine. Il y avait les ferronniers à Charonne, les fondeurs à Gambetta, les menuisiers à la Bastille…
( lire plus ...)