La fleur des femmes

Photographie : Jérômine DERIGNY     Textes : Aude RAUX    

Pour être au plus près des habitants, l'association Femme dans la Cité a installé ses locaux au rez-de-chaussée d’un immeuble du quartier du Clos-Saint-Lazare à Stains.
Cycle hormonal, grossesse, préservatifs, point G… Le docteur Yamina Setti, médecin chargée de la prévention au centre municipal de santé Colette Coulon à Stains, anime sans aucun tabou l'atelier "Santé-Connaissance du corps".
Au cours de l'atelier, une centaine de diapositives présentant les organes du bassin, le cycle hormonal, la grossesse ainsi que les moyens de contraception sont projetées.
Yamina Setti intervient également dans les collèges : « Ces mères de famille n’imaginent pas à quel point leurs enfants en savent plus qu’elles. Je suis inquiète : Les ados "consomment" du sexe très tôt sans plaisir, sans flirt. Toute innocence a disparu. »
L'un des objectifs de cet atelier vise à amener ces femmes à créer le dialogue avec leurs enfants sur toutes les questions liées à la sexualité.
Le leitmotiv de Yamina Setti: "Le droit de faire l’amour sans faire d’enfants".
« Lors des premiers ateliers, des femmes se cachaient les yeux derrière leur voile pour ne pas voir certaines diapositives », se souvient Yamina Setti.
« La "fleur" c'est comme ça qu'à La Réunion on appelle le sexe des femmes. » Alice, l'une des participantes de l'atelier.
A chaque séance, Yamina Setti apporte sa mallette pédagogique remplie de préservatifs féminins et masculins, de stérilets, de pilules et de spermicides afin de laisser la liberté aux femmes de choisir le moyen de contraception qui leur convient le mieux.
Tous les ateliers se terminent par une pause thé. L'occasion pour les participantes d'échanger, notamment sur l'éducation des enfants.
« Depuis le dernier atelier santé, j’ai discuté avec mes enfants de la sexualité. Une fois, j’ai même osé dire à mon fils : attention, il y a le sida. Il faut mettre les préservatifs. » Fatima, une participante de l'atelier.
Atteinte de diabète, cette jeune femme a essayé pendant six ans d'avoir un enfant. Depuis que Yamina Setti, également médecin nutritionniste, lui a conseillé de changer son alimentation, elle rayonne de voir son ventre s'arrondir.