Laos : déminage sur l'ancienne route d'Ho Chi Minh

Photographie : Laurent WEYL    

Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.Hom Ma, démineuse de niveau 1, inspect la piste avec son détecteur de métaux. Si ça sonne, elle creusera le sol pour vérifier si ce sont que des débris ou un UXO ("UneXploded Ordnance" ou en français "munitions non explosées").
Ici, proche du village Pa Nea, sur des terres qui longent l'ancienne piste de Ho Chi Minh. Après chaque brûlis, il est édifiant de constater à quel point il est facile de tomber sur des UXO (("UneXploded Ordnance" ou en français "munitions non explosées"), 50 ans après la guerre contre les américains qui ont bombardés largement cette zone.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh.Boune Pone (à gauche) et Salerm Phon, démineurs de niveau 1, passent sur un secteur quadrillé avec le détecteur de profondeur "large loop".
Village de Ta Yong proche du secteur de dépollution et situé sur l'ancienne piste Ho Chi Minh. Les villageois ont récupérés des conteneurs à sous-munitions. Cela à l'avantage d'être solide et empêcher les rats de pouvoir monter.
Quartier général de Handicap International à Xepon dans la province de Savannaketh. Chaque petit point rouge de ces cartes correspond à un bombardement américain lors de la guerre contre le Vietnam entre 65 et 75. Cette zone fût largement bombardée car y passait la piste Ho Chi Minh qui servait de route de ravitaillement de l'armée Nord vietnamienne à destination des resistants du sud.
Ici, proche du village Pa Nea, sur des terres qui longent l'ancienne piste de Ho Chi Minh. Après chaque brûlis, il est édifiant de constater à quel point il est facile de tomber sur des UXO (("UneXploded Ordnance" ou en français "munitions non explosées"), 50 ans après la guerre contre les américains qui ont bombardés largement cette zone.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.Après avoir trouvé une bombe du type NK82 de 500 livres, l'équipe la déplace sur le bord de la route ou un trou y a été préalablement préparé. Autant que possible on essaie d'enterrer les bombes avant de les faire exploser.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.Après avoir trouvé une bombe du type NK82 de 500 livres, l'équipe la déplace sur le bord de la route ou un trou y a été préalablement préparé. Autant que possible on essaie d'enterrer les bombes avant de les faire exploser.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.ici, l'équipe prépare la charge explosive pour faire exploser une bombe du type NK82 de 500 livres. Cela nécessitera 3 kilos de C4. On place dans le pain de C4 une amorce explosive..C'est Lay Thong (à gauche), le team leader de niveau 4 qui s'occupe de l'amorce et de la mise en place de l'explosif.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.Après avoir installé la charge explosive sur la bombe de type NK82 de livre, il faut se retirer à plus de 1,5 km pour installer le détonateur. Ici, Boun Done, démineur de niveau 1, déroule le câble électrique sur 1,5 km pour déclencher la charge explosive.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.Christian Mondange coordinateur operations programme UXO (UneXploded Ordnance). Ici, juste après l'explosion d'une bombe de 500 livres où l'on peut voir encore la fumée.
Chantier de dépollution sur l'ancienne piste de Ho Chi Minh proche du village de Tayong.ici, après l'explosion d'une bombe du type NK82 de 500 livres.
Dépolution d'une zone agricole proche du village de Alang Yai. Noay, blessé par un UXO étant petit, est aujourd'hui démineur de niveau 1. Ici, pour la fin de la campagne de dépollution (21 jours sur le terrain) il marque les zones qui ont été dépolluées ou pas afin que la prochaine équipe puisse prendre le relais.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. ici, assis, Van Na Vong , démineur de niveau 2 , est responsable de la collecte des points GPS et de les mettre sur ordinateur pour générer une data base.Derrière lui Boun My, également démineur de niveau 2.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. Comme à chaque fin de campagne de dépolution (21 jours sur le terrain), on lave le matériel avant de le rapporter au quartier général à Xepon. Ici, Hom Ma lave son détecteur de métaux.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. ici, Boun Done, démineur de niveau 1, se lave après sa journée de travail.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. ici, Som Bath, démineur de niveau 1, s'occupe de son coq de combat après le travail.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. Chaque jour, hommes et femmes font leur lessive dans la rivière. Ici, Ma Ny Van, démineuse de niveau 1.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. Femmes et hommes se lavent chaque soir dans la rivière.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong.Repos sous les tentes avec Ma Ny Van (à gauche) et Ohon Thevy, toutes les deux démineuses de niveau 1.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. Tous les villageois viennent le soir et le matin pour leur toilette et récupérer de l'eau potable ou, comme ces enfants, lever le filet de pêche qu'ils ont posés la veille au soir.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. Ici, le dîner.
Le chantier étant reculé, l'équipe fait du camping. Le camp est installé à côté du village La Beang Nam sur le bord de la rivière Xe La Nong. Tous les villageois viennent le soir et le matin pour leur toilette et récupérer de l'eau potable.