Alaska : Shishmaref, une communauté en sursis

Collectif Argos

Depuis notre arrivée il y a trois jours, rien n’a vraiment changé sur la grève. Sous l’effet d’une neige abondante, les vagues sont comme empesées, lourdes d’une épaisse soupe de glaçons gris. La mer est huileuse de cette neige fondue qui ne veut pas durcir. Pourtant, tout aurait dû changer très vite il y a trois semaines. En quelques jours, la neige aurait dû ( lire plus ...)

 

Au nord de la mer de Béring, à proximité du cercle polaire arctique, Shishmaref est une petite île d’Alaska. Pour les 600 Inuits qui y vivent, le réchauffement planétaire a des conséquences bien visibles. Le permafrost, sol constamment gelé des terres arctiques, dégèle sous l’effet de la hausse des températures. Devenu friable, le sol subit une érosion spectaculaire qui va en s’aggravant. De plus, la banquise d’hiver n’agit plus comme une digue naturelle face aux assauts des vagues et du vent. Chaque année, plusieurs mètres de rivages sont emportés dans les flots.

 

Face à cette érosion, les Inuits de Shishmaref se savent condamnés à partir. D’ici 10 ans, leur village doit être entièrement déplacé. Reste à savoir où et dans quelles conditions, car la menace d’une disparition totale de leur culture et de leur mode de vie pèse sur leur départ. Ils ont récemment voté en faveur du déménagement de leur village sur le continent, non loin de Shishmaref. Mais obtiendront-ils le financement nécessaire ? Et sinon, seront-ils dispersés ? La communauté est bien décidée à se battre jusqu’au bout.