Tchad : marée basse sur le lac

Textes : Aude RAUX    

La quatrième plus grande réserve d’eau douce d’Afrique est en train de disparaître. Et avec elle, la vie. Bordé par quatre Etats riverains (le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Cameroun), le lac Tchad a perdu en quarante ans 90 % de sa surface, passant de 25 000 km² à 2 500 km². Certaines années, l’affaiblissement de la mousson africaine est tel que ( lire plus ...)

Rêve
Au milieu de sa parcelle, les pieds désormais ancrés dans le sol, Alhadje Mamat Salé, 55 ans, ancien pêcheur devenu cultivateur, pose sa bêche, enlève son foulard marron qu’il avait noué autour de son cou et s’éponge le front. Ecrasé de soleil et de lumière, l’homme ressasse sans cesse ce rêve : « Si le lac retrouve son eau, je redeviendrai pêcheur ».

Extrait de "Marée basse sur le lac Tchad" l'un des neuf chapitres du livre "Réfugiés Climatiques", éditions Infolio novembre 2007.