Tuvalu : requiem polynésien

Photographie : Laurent WEYL    

Le réchauffement climatique menace directement l’Etat de Tuvalu. Si les prédictions scientifiques les plus pessimistes se vérifient, ce micro état polynésien, son peuple et sa culture singulière auront disparu dans moins d’un siècle. L'humanité s'en trouvera irrémédiablement appauvrie. Le réchauffement climatique signifie, aussi, la fin de l’ethno ( lire plus ...)

Après de longues années d'hésitation, les onze-mille habitants de Tuvalu ont fini par se rendre à l'évidence : le réchauffement climatique condamne l'existence de leurs îles, de leurs communautés et de leur culture. D'ici cinquante à quatre-vingt années, l'élévation du niveau de la mer combinée à des vents plus puissants et des sécheresses plus longues, devrait contraindre la plus grande partie des Tuvaluans à quitter leur pays, faute de ressources et de terre. Plutôt que de s'en remettre à la fatalité ce petit peuple se bat courageusement pour faire entendre sa voix et anticiper l'avenir. Si sombre soit-il.